Vous êtes ici : Accueil > Présentation > Les Portefaix C’est quoi ?
Par : michel80
Publié : 22 juillet 2013

Les Portefaix C’est quoi ?

Une spécialité de Dainville Les Portefaix

(source La voix du Nord)

De nombreux Dainvillois étaient employés sur le marché d’Arras. On ne sait à quelle époque remonte cette tradition, elle semble déjà implantée en 1737.
Le marché d’Arras était plus l’un des prestigieux du royaume. La quantité de grains apportée chaque semaine représentait 5000 à 7000 hectolitres. Réorganisé en 1722, le marché aux grains employait une armée de bouteurs, inspecteurs, mesureurs et aussi les portefaix.
Ces derniers avaient le monopole du transport des grains, de la charrette des vendeurs jusqu’aux « pacus » de la Grand-Place et, après achat, du « pacus » aux entrepôts, caves voisines ou même jusqu’aux ports où les bélandres les emmenaient vers le reste de la France, les Pays-Bas, Autrichiens, l’Angleterre….
En 1780, on dénombrait vingt-quatre portefaix à Dainville. C’est le maire qui nommait à tous les emplois, néanmoins un usage ancien permettaient aux mesureurs et aux portefaix de présenter leurs successeurs.
Le 9 août 1788 Arthur Young, de passage à Arras, notait dans son journal : « Jour du marché. En sortant de la ville une centaine d’ânes au moins chargés d’une besace ».
Mais les jours de marché, la route fourmillait aussi d’hommes et de femmes.